compote rhubarbe

En ce dimanche, nous avons profité du beau soleil pour faire un tour à la Cueillette de Cergy (le lien vers leur site ICI). Ce qui est bien, c'est qu'on allie l'utile à l'agréable : on flâne tranquillement dans les allées de fruits et de légumes à cueillir soi-même. L'idée c'est de découvrir comment poussent certains légumes et de retrouver leur vrai goût, pas celui des fruits dénaturés des supermarchés. Nous sommes donc repartis avec pas mal de petites choses sympathiques : oignons, ail, épi de maïs, concombre, cornichon, pommes de terre et... rhubarbe ! La saison de la rhubarbe est tellement courte qu'il faut en profiter, d'autant plus que c'est un fruit qu'on fait rarement pousser dans le jardin. 
Vous allez me dire : que peut-on faire avec de la rhubarbe ? Et bien, pas grand chose en soi ! Il y a l'évidente compote, la confiture mêlée plus ou moins avec de la fraise, la tarte à la rhubarbe. Aujourd'hui, je reste sur du classique : la compote.

 

Ingrédients :

  • De la rhubarbe (une petite dizaine de branches)
  • Du sucre cassonade (on compte minimum 100 g de sucre pour 500 g de rhubarbe)
  • Un grand faitout

 

- Lavez et "épluchez" la rhubarbe, c'est-à-dire la débarrasser de ses imperfections et des gros fils.

- Coupez la rhubarbe en petits tronçons de 2 cm de longueur. Mettez-la dans le faitout.

- Ajoutez le sucre et portez sur feu moyen-doux.

- La rhubarbe va progressivement se décomposer. Remuez de temps en temps.

- La compote est prête quand tout le fruit a bien ramolli. Rectifiez en sucre selon vos goûts.